Nouveauté tracteur - Deutz-Fahr étoffe sa série 6 à 4 cylindres

Le constructeur allemand a donné sa conférence de presse sur son site de Lauingen (Allemagne) et en a profité pour lever le rideau sur le dernier-né de sa série 6.4. Le tracteur se positionne donc entre les engins de la série 6C et les quatre cylindres plus costauds de 160 et 170 ch. Ainsi, la marque couvre mieux son cœur de cible.

Deutz-Fahr série 6.4La série 6 de Deutz-Fahr s'étoffe de 3 modèles supplémentaires avec les 6.4 130, 140 et 150 ch. (©Terre-net Média) 

Après les modèles forte puissance de la série 6, Deutz-Fahr présente ses trois nouveaux modèles dans la série 6.4. Question puissance, 130, 140 et 150 ch... les tracteurs sont conçus pour combiner efficacité, dimensions compactes, maniabilité et confort.

Sous le capot, place au moteur FARMotion 45 proposant des coûts d'exploitation restreints. Pour cela, le système d'injection de carburant à rampe commune haute pression est piloté via la commande électronique. Le système maximise le couple et la puissance délivrés, tout en atteignant la courbe de couple plate. Sans oublier la combustion du carburant, réduisant à la fois la consommation et le bruit. La géométrie variable du turbocompresseur VTG à gestion électronique répond sans décalage aux changements de charge, là où le ventilateur visco-statique à commande électronique réduit les pertes de puissance et la consommation de carburant.

Transmision RVShift ou TTV

Côté boîte, deux choix sont possibles : soit la transmission RVshift en full Powershift, ou la transmission à variation continue TTV. La première offre 20 vitesses avant et 16 vitesses arrière disponibles sans interruption de la puissance. En standard, les modèles 6.4 RVSHIFT fonctionnent dans une plage de vitesses allant de 1,5 à 50 km/h (à des régimes moteur éco). Ceux qui nécessitent des vitesses inférieures opteront pour l'option "super rampante", qui permet de contrôler en continu la vitesse de 20 m/h à 5 km/h, tout comme avec une boîte à variation continue. Les rapports Powershift peuvent également être gérés de manière 100 % automatique grâce à la fonction APS. En clair, l'unité de commande électronique sélectionne le rapport le plus adapté en fonction de la vitesse au sol, de la force de traction et du régime moteur.

Seconde possibilité : la transmission à variation continue TTV. L'opérateur sélectionne la vitesse cible via le joystick MaxCom et appuie sur la pédale d'accélérateur pour amener le tracteur à la vitesse souhaitée. Cette vitesse cible peut être augmentée ou diminuée à tout moment et sans interruption de couple. Toutes les variantes de transmission sont livrées en standard avec l'inverseur électrohydraulique SenseClutch à 5 réglages de réponse sélectionnables par l'opérateur pour effectuer des manœuvres en fonction du relief.

Associées à ces fonctionnalités, les fonctions Stop&Go (modèles RVshift) et PowerZero (modèles TTV) facilitent considérablement le travail au chargeur frontal. Chaque modèle est capable d'atteindre sa vitesse max sur route (50 km/h dans les pays où c'est autorisé) avec des régimes moteur réduits pour réduire la facture carburant.

4 distributeurs mécaniques, 4 électro-hydrauliques ou mixte

En cabine, le confort semble garanti grâce à la cabine suspendue MaxiVision. Sans oublier l'accoudoir multifonctions et ses commandes intuitives, le pont avant à suspension hydraulique et les solutions SDF Smart Farming en lien avec l'agriculture de précision. Sur les modèles 6.4, le constructeur propose la cabine MaxiVision en trois variantes pour s'adapter aux besoins des agriculteurs. Faible niveau de bruit, matériaux de qualité supérieure... la visibilité à bord et le toit haute visibilité renforcent la vue vers l'avant et le haut du chargeur. De base, elle offre 4 distributeurs arrière mécaniques. La version MaxiVision+ propose la configuration mixte, avec deux distributeurs arrière mécaniques et deux électro-hydrauliques. Enfin, sur la finition MaxiVisionPro, l'opérateur bénéficie de distributeurs électro-hydrauliques et de l'iMonitor 12 pouces (en option sur l'accoudoir MaxCom) qui gère des fonctionnalités telles que l'Isobus et l'AutoGuidage. Avec cette finition, seule la transmission TTV est accessible.

Le relevage arrière à commande électronique offre 9 170 kg de capacité. Le système possède une fonction PTO Auto et un dispositif d'amortissement intégré qui atténue les oscillations générées par les outils montés pendant le transport. A l'avant, le relevage optionnel soulève jusqu'à 3 t et peut profiter d'une prise de force de 1 000 tr/min. Celle installée à l'arrière est équipée d'un embrayage électrohydraulique à engagement progressif avec détection automatique de charge. Trois régimes existent : 540, 540 ECO et 1 000.